logo SITE 7 Culture scientifique en Provence

logo ARTICLE 1873

La géologie délirante des satellites de glace, Pierre Thomas

vendredi 2 décembre 2011
 
  • Aix en Provence
  • Digne
  • - Cavaillon
  • Aubagne
  • La Ciotat
  • - Saint-Michel l’Observatoire
  • Toulon
  • Gardannne
  • - Cuges
  • - Peyrolles
  • Sisteron
  • - L’Isle sur la Sorgue
  • - Ollioules
  • - Allauch
  • - Expositions
  • Conférences
  • Rechercher
  •  

    Dans la même rubrique

    C’est en 1979, 1981, 1986 et 1989 que l’on découvre avec les missions Voyager la géologie des satellites de glace des quatre planètes géantes . Puis vint en 1995 la mission Galileo, spécifiquement dédiée à Jupiter et à ses satellites.

    Mais c’est surtout avec la mission Cassini arrivée en banlieue de Saturne en 2004 (et qui fonctionne encore très bien) que sont arrivés les principaux résultats. Les satellites de glace ont une géologie délirante : cela va de satellites criblées de cratères et sans aucune activité à des satellites possédant un volcanisme d’eau qui crache de la vapeur et des molécules organiques jusqu’à 500km d’altitude, en passant par un satellite où des lacs de méthane liquide voient leurs vagues déferler sur des rochers de glaces.

    Nous ferons un tour d’horizon de ces satellites, en insistant particulièrement sur les satellites de Saturne et les possibilités de vie qu’ils hébergent.

    Pierre Thomas, Professeur à l’École Normale Supérieure de Lyon

    A 20h30 à l’Observatoire